Burkina Faso : Ouagadougou va vivre en Mai les 20 ans du KUNDE.

  • Par Akina De kouassi
  • 11 Mars 2020
  • 215 vues

Le vendredi 29 mai 2020 est une date importante pour Jah Press à Ouaga, promoteur culturel, commissaire général des KUNDE. Ceci, parce qu’il va souffler ce jour, les bougies des 20 ans des KUNDE.


La capitale économique ivoirienne a accueilli ce lundi 9 mars 2020, le lancement de la 20ème édition des KUNDE  qui se tiendront le 29 mai prochain à Ouagadoudou.

Une soirée riche en couleurs et en sons, à chaque édition. Elle est généralement constituée d’un dîner gala, meublé de prestations d’artistes, de défilés de mode. Cela fait à présent 20 ans sans discontinuer que le KUNDE honore les artistes et les professionnels des métiers de la musique burkinabè et africaine.

« Par son coté prestigieux fait de strass, de paillettes et de stars internationales, les KUNDE sont arrivés à se positionner comme l’évènement majeur de la capitale burkinabé », a indiqué devant la presse ce lundi 09 mars 2020, Salfo Sore dit Jah Press à Ouaga, commissaire général des KUNDE.

Dans son adresse, le commissaire général a fait un large communiqué sur les critères de nomination du KUNDE. A cet effet, le critère général qui s’applique à toutes les catégories s’est d’être avant tout, un artiste ou un groupe d’artistes burkinabè, auteur d’une œuvre musicale sortie et/ou diffusée entre le 1er mars de l’année précédente et le 28 ou 29 février de l’année en cours.

En plus, l’œuvre doit être d’une bonne qualité artistique, avoir connu un succès commercial (ventes et spectacles) et/ou bénéficié d’une bonne diffusion dans les médias, sur le net et dans les espaces de diffusion (espaces culturels, discothèques, maquis…) au Burkina Faso.

L’artiste doit disposer d’éléments de promotion (Clip, press-book, poster, internet…). Il doit faire montre d’une progression artistique et d’une dynamique dans l’organisation de sa carrière.

Quant aux critères spécifiques, ils sont édictés pour se conformer à l’esprit et à la lettre des différentes catégories des KUNDE.

Ainsi, pour le KUNDE d’or, la récompense suprême, l’artiste ou le groupe d’artiste burkinabè doit être auteur d’au moins deux œuvres dont la dernière doit être sortie et/ou diffusée entre le 1er mars de l’année précédente et le 28 ou 29 février de l’année en cours.

Pour les KUNDE d’or 2020, qui va succéder à Flopy ?

Nous y reviendrons.

Articles connexes