CI/Autisme : Lancement des activités de la fondation Kablan Joseph.

  • Par Yaya konaté
  • 17 Sept. 2019
  • 118 vues

L’autisme est cette affection sévère et précoce caractérisée par un trouble de la communication, une perturbation des relations sociales et des troubles du comportement apparaissant chez l’enfant.


Elle se signale après l’âge de trois ans mais elle est encore mal connue du public. En Afrique, les enfants atteints de ce trouble sont très souvent victimes de “préjugés socio-traditionnels”. Aussi, dans le milieu scolaire, les enfants autistes sont rejetés et marginalisés car certains enseignants ne sont pas formés à accueillir ces enfants.

C’est ce qui a conduit David Kablan, lui-même parent d’enfant autiste à créer la fondation Kablan Joseph (FKJ) pour l’autisme en Afrique pour un meilleur traitement et faciliter la prise en charge des enfants atteints de la maladie. Le lancement des activités de cette fondation s’est tenu le 5 septembre dernier à son siège à Angré, 9ème tranche, cité victoria.

« Ce  n’est pas une maladie mais une différence à la naissance, qui se guérit grâce aux médecins, aux psychologues et aux parents. Une détection précoce ainsi que des thérapies comportementales, éducatives et familiales peuvent réduire les symptômes et favoriser le développement et l’apprentissage. Nous lançons un appel aux responsables d’établissements scolaires publics et privés afin qu’ils mettent à la disposition de leur personnel les outils nécessaires pour recevoir et suivre ces enfants avec handicap pour cette rentrée scolaire. », a déclaré le président de la fondation.

Il a par ailleurs annoncé l’organisation d’un diner gala de bienfaisance pour lever des fonds pour la construction prochaine du centre africain de traitement de l’autisme qui comprendra un institut médical, une école spécialisée pour les autistes, une aire de jeux, un centre d’hébergement, un centre de formation pour parents et professionnels, un gymnase et une piscine, à Ahoué (sur la route d’Alépé). Pour  parvenir à réaliser son projet, il compte sur  la participation des partenaires nationaux et internationaux.

Un cabinet d’écoute et de suivi des enfants autistes, administré par l’Institut de Linguistique Appliquée (ILA) de l’Université Houphouët-Boigny, a déjà été mis sur pied par la fondation avec pour but d’aider les parents et les orienter vers les professionnels pour commencer la prise en charge de leurs enfants. Elle a également signé un partenariat avec des institutions nationales et internationales spécialisées dans le traitement de l’autisme pour former toutes les personnes ressources pour accompagner ces enfants à besoins spécifiques.

En Côte d’Ivoire, selon les statistiques, sur 3000 enfants qui intègrent l’Institut National de la Santé Publique (INSP), 30% sont déclarés autistes par an.

 

Légende photo: David Kablan, président de la fondation Kablan Joseph  ambitionne de construire un centre africain de traitement de l’autisme pour faciliter la prise en charge des enfants atteints.

Articles connexes