CI/San Pedro : La deuxième édition du festival de San Pedro a tenu ses promesses

  • Par Akina De kouassi
  • 06 Mars 2020
  • 195 vues

La cité balnéaire de San Pedro a connu une ambiance au rythme du festival Saint Pierre les 21, 22 et 23 février 2020


Initié par le maire Anoblé Felix et son conseil municipal, la deuxième édition du festival Saint Pierre de San Pedro a ouvert ses portes à la place Saint Pierre de San Pedro le 21 février dernier, en présence d’éminentes personnalités politiques dont le Ministre d’Etat, ministre de la sécurité Hamed Bakayoko qui représentait ainsi, le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, sous le patronat duquel s’est tenu cette deuxième édition, de l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Gilles Huberson, parrain de la cérémonie et de plusieurs membres du gouvernement et du corps diplomatique.

Au menu de cette édition, un accent particulier a été mis sur un business forum ainsi que des activités artistiques auxquelles a participé une pléiade d’artistes.

La cérémonie d’ouverture de la deuxième édition du festival Saint Pierre de San Pedro a été suivie du lancement du statut de l’entreprenant qui s’est tenu dans la salle des mariages de la mairie. Au cours de cette rencontre, le partenaire clé du Festival de San Pedro, le Port Autonome de San Pedro, par la voix de son Directeur des Infrastructures et des Grands Travaux, Monsieur Dally Pascal, a donné une communication sur l’apport économique et sociale des infrastructures portuaires au développement de la Côte d’Ivoire et générale et en particulier la Ville de San Pedro.

En plus du volet économique et social, le festival de San Pedro 2020 qui se tient chaque an dans le mois de février a aussi pour vocation de promouvoir « la culture locale Kroumen, Winnin, Bakwué, et l’ensemble des autres cultures qui cohabitent avec ces peuples, et à contribuer au changement du visage de San Pedro. » Cette édition qui a réunis tout le Bas-Sassandra avait pour thème : « San Pedro, ville d’avenir ». 

La population sortie nombreuse pour communier et fraterniser entre elle, a eu droit à des concerts géants, des visites touristiques, de la dégustation des mets du terroir, d’un défilé des différentes communautés autochtones et allogènes qui composent la ville. Et ce, en plus du défilé carnavalesque et du concours de beauté « Miss Pétrussienne ».

Articles connexes