Cinéma: en prélude au FESPACO 2022, Ouaga Film Lab tiendra sa 7e édition hors du Burkina Faso pour la première fois

  • Par La rédaction
  • 18 Sept. 2022
  • 211 vues

OUAGA FILM LAB, premier laboratoire de développement et de coproduction de projets cinématographiques en Afrique subsaharienne annonce sa 7e édition du 26 septembre au 1er octobre 2022 à Grand-Bassam en CI. Après 6 éditions à Ouagadougou.


Pour cette nouvelle édition, OUAGA FILM LAB élargit ses critères de sélection à tous les pays du continent africain ainsi qu’aux projets de séries, en plus de ceux de longs métrages. L’appel à projet s'est refermé 15 mai dernier.

OUAGA FILM LAB est porté par GENERATION FILMS et GENERATION CREATIVE, un collectif de réalisateur·trice·s, de producteur·trice·s, et de professionnel·les des industries culturelles. Il favorise desr encontres entre experts et talents du continent africain et leur mise en réseau avec les plateformes professionnelles du reste du monde. C’est un incubateur majeur de cinéma en Afrique qui s’appuie sur la préparation des compétences des producteur·trice·s, réalisateur·trice·s afin de renforcer leursc onnaissances artistiques et techniques et faciliter ainsi leur accès aux fonds nationaux et internationaux de financement des œuvres cinématographiques.

Après le succès de ses 6 premières éditions, OUAGA FILM LAB, premier laboratoire de développement et de coproduction de projets cinématographiques en Afrique subsaharienne, ouvre son incubateur aux porteur·teuse·s de projets de tous les pays du continent africain. Il était jusque-là réservé aux projets cinématographiques de l'Afrique de l'Ouest, Centrale et des Grands Lacs.

Autre nouveautée cette année, les projets de séries seront également acceptés aux côtés des longs métrages (fictions etd ocumentaires).

Au total, 12 projets ont été sélectionnés soit 24 personnes (tandems réalisateur·trice·s /producteur·trice·s) qui seront conviées à la phase résidentielle d’incubation à Grand-Bassam en Côte d’Ivoire pour sa première édition panafricaine. 

Les 12 productions sélectionnés 

Aisha Can’t Fly Away Anymore, projet de fiction de Morad MOSTAFA (Égypte), produit par Sawsan YUSUF – Bonanza Films – (Égypte)

 

Commandanté TITINA SILA « Victoria Certa », projet de documentaire de Diao SAMBA (Sénégal), produit par Pape Abdoulaye SECK SangomArt Original – (Sénégal)

 

Congo Boy, projet de fiction de Rafiki FARIALA (République Centrafricaine), produit par Vicky Nelson WACKORO – Makongo Films (République démocratique du Congo)

 

Dear Ajayi, projet de fiction de Damilola ORIMOGUNJE (Nigéria), produit par Bose OSHIN – 2o9ine Films (Nigéria)

 

John Carlos, le sherif de Ouidi, projet de documentaire de Gaston BONKOUNGO (Burkina Faso), produit par Carine Stella NZANG ASSOUMOU – Diam Production (Burkina Faso)

 

Le Grand Transporteur, projet de série de Latigone N’GOMA (Côte d’Ivoire) produit par Alassane Sy – Boucan Production (Sénégal)

 

Life after Diamonds, projet documentaire de Solange KONE (Côte d’Ivoire), produit par Arnold SETOHOU – New Direction Films (Bénin)

 

Mnema, projet de fiction de Selim GRIBAA (Tunisie), produit par Sahbi KRAIEM – Intage Production (Tunisie)

 

Shadow Runner, projet de fiction de Karanja NG’ENDO (Kenya), produit par Joan NJERI – Purple Mango Production (Kenya)

 

Our Sweet Hell, projet de fiction de Katya ARAGÃO (São Tomé et Príncipe), produit par Sévérine CATELION – Merveilles Production (Bénin)

 

The Spirtits & Black Lioness, projet de série de Christian MOKUBA (Congo RDC), produit par Deirdre JANTJIES – Na Aap Productions – (Afrique du Sud)

 

We, People of the Islands, projet de documentaire de Elson SANTOS (Cap Vert), produit par Lara SOUSA – Kulunga Filmes – (Mozambique)

Articles connexes