Côte d'Ivoire: Photographie d'art enfin mise en lumière.

  • Par Saidi Mamadou Ouedraogo
  • 30 Juin 2019
  • 246 vues

Ouvert par un vernissage qui a rassemblé des dizaines d’œuvres de 10 photographes d’art à l’Institut Français d’Abidjan plateau le mardi 18 juin dernier, le FESTIPHA à refermé ses portes le samedi 22 juin à la Fondation Amadou Hampaté Ba.


Né d’un rêve longtemps couvé par le collectif de promotion de l’art photographique avec a sa tête le dynamique Gbekide Barnus, le Festival Panafricain de l'Art Photographique est une plate-forme de rencontre des acteurs du monde de la photographie et du grand public, afin d’instruire sur l’importance de l’art photographique.

Sous le thème "AFRIQUE CULTURE ET IDENTITÉ", des professionnels d'art visuel, des collectionneurs et traditionalistes ont fait des exposés dans le sens d’une meilleure compréhension de la photographie d’art dans le système d'expression des peuples africains.

Cet événement dans son élan de promotion de l’art photographique se veut une plate-forme où amateurs, professionnels et grand public se rencontrent, afin de réduire l’écart entre eux. C'est l'occasion pour les photographes d'expliquer leurs techniques et la différence entre une photographie d’art et une photographie quelconque.

Cet évènement s'est donné pour missions de révéler les jeunes talents de la photographie d’art en Afrique. Cette première édition à présenté les œuvres de 10 artistes photographes venus de 05 pays d’Afrique et d’Europe. C’est au cours d'une soirée rythmée à la Fondation Amadou Hampaté Ba que le FESTIPHA a refermé ses portes avec la distinction des photographes qui se sont démarqués lors de cette édition avec la remise de tableaux d’honneur aux artistes participants.

Ces distinctions ont été remises par Mme Roukiatou Hampaté Ba, Directrice de la Fondation Amadou Hampaté Ba, qui n’a cessé de soutenir l’initiative depuis ses premiers balbutiements. C’est avec des conseils appuyés de citations du patriarche qu’elle a Félicité les récipiendaires et leur a recommandé de toujours continuer sur la voix de l’excellence; elle a ensuite encouragé tous les autres photographes présents à se mettre au travail pour eux aussi être distingués aux  éditions à venir. Mme Roukiatou Hampaté Ba a conclu en saluant le courage et l’abnégation des organisateurs qui, sans moyens, ont cru à ce projet et l’ont réalisé à partir de rien. 

Le commissaire du festival, Gbekide Barnus, a quant à lui salué et remercié les 10 photographes d’art sélectionnés sur les 36 postulants à l’issue de l’appel à candidatures lancé pour le festival. Il a ensuite remercié toutes les personnes qui ont cru au projet et se sont battues à leurs côtés pour le voir fleurir.

Le cap est désormais mis sur la 2ème Édition, impatiemment attendue par les photographes profetionnels, amateurs et le  grand public.

Articles connexes