Côte d’Ivoire: Le « Doubehi » en pays Bété, socle de stabilité sociale.

  • Par Akina De kouassi
  • 25 Août 2019
  • 188 vues

Le peuple Bété occupe la partie centre-ouest de la Côte d’Ivoire. Membre du grand groupe Krou, on retrouve les Bété de Daloa à Soubré, Gagnoa, Issia, Saioua, Buyo, Ouaragahio, Guibéroua.


Le peuple Bété s’est doté de plusieurs institutions pour garantir sa stabilité sociale, parmi lesquelles le « Doubehi ». Le Doubehi, qu’est-ce que c’est ? 

La sémantique « Doubehi » requiert deux sens circonstanciels. Mais avant tout, le mot « Doubehi » est composé de deux noms : « Dou » qui signifie village, et « Behi » qui veut dire ami. En associant les deux noms, Doubehi signifie « l’ami du village ».

Le Doubehi entre les amis, filles et garçons, d’un même village.

Le Doubehi est une amitié qui lie un homme à une femme. Une amitié qui crée une confidentialité entre les deux êtres, au point qu’entre ceux-ci, il n’existe rien de tabou. Chez les Bété, les enfants d’un même village sont considérés comme des frères et des sœurs. A ce titre, les relations sexuelles sont strictement interdites : pas d’inceste entre ces enfants. C’est donc dire que le sexe est interdit entre les Doubehi. Quand vous êtes mariés, le Doubehi est le médiateur du couple. Pour lui traduire sa reconnaissance, l’homme peut donner à sa fille le prénom de sa Doubehi et vice-versa.

Le Doubehi où le mariage est permis.

Dans d’autres circonstances, il peut exister des relations amoureuses entre les Doubehi. C’est le cas de l’amitié entre les enfants de sexe masculin et féminin certes d’un même groupement de village, mais de villages différents. En effet, pour mieux faire face aux enjeux du développement, des villages se réunissent pour former un unique village. C’est le cas du village Lelebrekoua à Gagnoa, qui est la fédération de Lélépa, « Un village » et Brekoua, « Un autre village ». Il est clair que même si le mariage n’est pas autorisé entre les enfants de Lélépa, il n’en demeure pas moins qu’un enfant de Lélépa puisse avoir des relations affectives pouvant aboutir au mariage avec un autre de Brekoua. Toutes relations commençant par une amitié, cette amitié qui se forme au village est aussi appelée Doubehi.

Articles connexes