Culture: les costumes traditionnels mauritanien un véritable art de vie

  • Par Ethmane Issa
  • 27 Juin 2022
  • 376 vues

Le costume traditionnel maure dévoile le mode de vie, le climat et la culture maure. La rudesse du climat du désert oblige les Maures à protéger leur peau du soleil et de la chaleur le jour et du froid la nuit.


Un draa, un sarouel et un haouli, c’est cet ensemble vestimentaire qui constituent la tenue traditionnelle des Maures couramment portée lors des cérémonies de grande envergure en plus de surmonter les canicules du désert. Les Maures sont très attachés à leur costume et même s’ils vivent et travaillent en ville, ils continuent de le porter au quotidien.

Le drâa

Le drâa communément appelé "boubou" est une longue tunique ample et flottante pourvue de manches qu’on replie et remonte sur les épaules lorsqu’il fait très chaud. Des poches cousues sur les côtés servent à ranger les effets personnels. Confectionné en coton simple ou en Bazin damassé, parfois orné de jolies broderies, les matières synthétiques de ce boubou commencent également à se populariser. La couleur est généralement soit bleu, soit blanche ou les deux. On suppose que ces couleurs sont neutres et ne retiennent ni la chaleur ni le froid.

Le sarouel

Le boubou est toujours porté avec un sarouel, un pantalon bouffant qui devient de plus en plus populaire dans le monde occidental. Ce vêtement a été introduit en Afrique à l’époque des invasions perses. En Mauritanie, il est porté avec une ceinture en cuir qui dépasse du pantalon. Il est frais et aéré, agréable à porter en été. La couleur est généralement noire, bleue ou blanche. C’est très pratique pour les randonnées dans le désert. Que l’on marche ou l’on monte un dromadaire, le sarouel laisse beaucoup de liberté de mouvement. Cela ne gêne pas du tout !

Le haouli

Pour compléter le boubou et le sarouel, le Maure porte un haouli. Il s’agit d’une sorte de turban d’environ 4 à 8 mètres de long que l’on enroule sur la tête et le visage. C’est pour se protéger la tête et la peau du soleil et des vents de sable dans le désert.

La melafah

Pour les femmes maures, la tenue traditionnelle de référence est la melafah. 

Il s’agit d’un long voile rectangulaire souple et fin, enveloppant la femme de la tête aux pieds. Ceux qui ont déjà voyagé en Inde pourraient l’associer avec le Sari. C’est pratiquement pareil, puisque le tissu s’enroule autour du corps, noué aux épaules avant de recouvrir les cheveux. Comme il reste encore beaucoup de tissu à l’extrémité, on la rejette en arrière par-dessus l’épaule gauche.

Elles se déclinent en teintes unicolores et multicolores, pouvant être assorties à la robe, aux chaussures, sacs et bijoux et au maquillage. On peut aussi porter en dessous un body, une jupe ample ou un pantalon. La tenue se porte à toutes les occasions

 

 Source : voyage en Mauritanie.com

 

Articles connexes