DJÉGUÉLÉ FESTIVAL : Une célébration de la culture Sénoufo et du balafon à Boundiali.

  • Par Akina De Kouassi
  • 20 Avr. 2024
  • 619 vues

La 8e édition du Djéguélé Festival, festival international du balafon, se tiendra du 27 avril au 4 mai 2024 à Boundiali, sur le thème "Stratégie pour la valorisation et la sauvegarde du Djéguélé".


          Cet événement annuel rendra hommage à Zele de Papara, une cantatrice sénoufo qui a marqué l'histoire par sa contribution à la valorisation du Djéguélé.

           Le Djéguélé ou le balafon à 12 lames, délégué au patrimoine mondial de l'UNESCO, occupe une place centrale dans la vie du peuple Sénoufo. Cet instrument est joué lors de nombreux événements de la vie, tels que les naissances, les mariages, les funérailles et les festivités. Il est un symbole de l'identité culturelle et de la richesse musicale de la région.

      Le festival est également l'occasion de mettre en lumière les initiatives de préservation de la culture locale. Dans ce sens, un studio d'enregistrement verra bientôt le jour à Boundiali, dans le cadre du projet du Djéguélé Festival. De plus, une fondation du Djéguélé sera mise en place huit mois après cette édition, a annoncé Koné Dodo, directeur général du Djéguélé festival, au cours d'un entretien télévisé avec le confrère L'intelligent TV. Cette fondation aura pour mission de promouvoir le balafon, de protéger l'environnement en reboisant le bois de vene utilisé pour sa fabrication du balafon, et de détecter et encadrer les jeunes talents du balafon dans le nord de la Côte d'Ivoire et au-delà.

          Le Djéguélé Festival se distingue par sa contribution à la préservation du patrimoine musical et culturel. Il offrira désormais aux artistes participants la possibilité d'enregistrer leurs œuvres, ce qui assure la pérennité de leur musique pour les générations futures. Cette initiative s'inscrit dans la vision des organisateurs de faire de Boundiali une ville culturelle de renom en Côte d'Ivoire.

           La construction d'un palais de la culture à Boundiali, d'une capacité de 1500 places et d'un espace extérieur pouvant accueillir jusqu'à 10 000 personnes, témoigne de l'engagement des autorités locales à soutenir le développement culturel de la région. Ce projet ambitieux contribuera à renforcer l'identité culturelle et artistique de la région de la Bagoué.

© Akina Dekouassi.

Articles connexes