CI| KAMISSA 2 : QUAND UN COUPLE SEDUIT PAR SA CREATIVITE

  • Par Balla Tomakoté
  • 19 Juil. 2021
  • 157 vues

L’espace CRAE-UEMOA du Plateau (Abidjan) a abrité le jeudi 15 juillet 2021 le lancement de l’initiative Kamissa 2 visant à sensibiliser face à certains fléaux qui minent le milieu scolaire en Afrique.


« Nous entrons dans l’industrie des arts et du spectacle, avec cette initiative », a déclaré à la presse Madame Harlette Badou Nguessan Kouamé, Ministre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle, marraine de la cérémonie.

De fait, l’initiative Kamissa 2 met à la disposition du public un roman et un film à travers un coffret ; une offre réalisée par le couple Guy et Victoire KALOU dans l’intention de sensibiliser la jeunesse à se détourner des vices et l’orienter vers des activités saines, capables d’attiser son esprit de créativité.

C’est le 30 avril 2018 qu’a été lancée la saison 1 de l’initiative Kamissa, à travers une caravane qui a sillonné Abidjan ainsi que d’autres villes du pays. Ceci est « notre modeste contribution à la sensibilisation et à la lutte contre des maux qui couramment entravent le parcours scolaire de nos enfants », précise l’écrivaine Victoire KALOU, auteur des romans Kamissa 1 et 2.

Pour la saison 2 de Kamissa, des innovations majeures sont annoncées par Guy KALOU, acteur de cinéma très connu sur les berges de la Lagune Ebrié. Ainsi, l’on aura d’un côté le volet littéraire initié par Victoire et de l’autre, le volet cinéma géré par Guy. Le premier se présente sous la forme d’un jeu concours qui mettra en compétition dès l’année scolaire 2021/2022 des élèves et des écoles dans diverses disciplines littéraires ; il sera doté du prix Kamissa.

Quant au volet cinématographique, il s’étendra précisément sur trois programmes, à savoir : Babiwood, afin de donner l’occasion à des équipes « de s’exercer au doublage des fictions en langues locales » ; Babiwood Ciné-Clubs(BCC) en vue de doter les villes et communes « d’agences de promotion des œuvres de fiction d’Afrique » ;  et Babiwoodnetplus pour une offre de location aux coûts accessibles à toutes les bourses.

« C’est une belle initiative à encourager qui reprend un peu toute la culture, toute l’industrie des arts et du spectacle dans sa diversité », s’est réjouie la ministre au terme de la cérémonie.

 

Articles connexes