La 17eme édition du FICAD très attendue à Daoukro.

  • Par Akina De Kouassi
  • 30 Janv. 2022
  • 259 vues

C’est dans une ambiance des jours festifs agrémentée de chants traditionnels et danses folkloriques, que la 17ème édition du Festival International des Arts et de la Culture de Daoukro (Ficad) a été lancé mercredi 19 janvier dernier à Abidjan.


Le Ficad qui se tiendra du 9 au 17 avril 2022 a dévoilé mercredi 19 janvier dernier, les grands axes de sa 17ème édition. Selon le commissaire général de cet évènement, M. Akoto Olivier, cette 17ème  édition mettra un point d’honneur à présenter les arts de la scène et les valeurs du tourisme culturel de la région. Le député de Daoukro  en a profité pour présenter  les innovations majeures du Ficad 2022. « Pour cette 17ème édition, nous allons organiser un séminaire en droit des animateurs socio-culturels, les mairies, les organisateurs d’évènements, les promoteurs culturels, tous les acteurs de la culture y sont impliqués, ainsi que  tous ceux qui veulent faire des arts et de la culture une industrie pour pouvoir capitaliser et faire de cela une activité à but lucratif qui leur permettra de lutter contre le chômage. »

Les représentants du ministère du tourisme et de la culture ont rassuré les organisateurs de ce festival, du soutien institutionnel de leur département ministériel. La région du Cavally est la région invitée d’honneur de ce chapitre 17. S’inscrivant ainsi dans la vision du commissariat général, de faire du brassage de culture  un élément important de cet agenda,  afin de promouvoir la paix et la cohésion sociale, socle d’une nation prospère. Cette invitation a eu le satisfecit de quelques chefs traditionnels présents : « Je ne suis pas surpris de cette invitation. Nous de l’ouest collaborons déjà très bien avec nos frères de Daoukro,  donc, notre devoir est d’y aller et fêter avec eux, avec nos danses les meilleures », a souligné un notable  du Cavally présent.

Un évènement à pérenniser

Pour  le député de Yopougon Dia Houphouët Augustin le Ficad est un évènement rassembleur, qui doit être pérennisé : «  Un tel festival est important pour la paix et la cohésion en Côte d’Ivoire», a-t-il souligné.

Pour rappel, le Ficad qui a 17 ans d’existence a vu le jour en 2004, sous l’appellation « Daoukro carna-festival ».  C’est en 2007 que le comité de gestion dudit a jugé bon de faire de cette plateforme le Festival international de la culture et des arts de Daoukro (Ficad).

Plus de 100 000 festivaliers attendus. Se tenant en plein « Pakinou », le Ficad est un agenda qui oblige depuis des années les fils et filles de Daoukro, en tant que moment exceptionnel de retrouvailles et de partages en famille et entre amis. Un événement bienvenu pour découvrir la sublime Côte d’Ivoire. Akoto Olivier le commissaire général a rassuré les populations sur le respect des mesures sanitaires tout au long de cet événement.

Articles connexes