MAGIC SYSTEM : UNE EVIDENTE RUPTURE !

  • Par Akina De Kouassi
  • 21 Juin 2021
  • 621 vues

Avec le nouvel album du groupe mythique, la rupture est définitive pour A’salfo et ses compagnons de route, Manadja, Tino et Goudé.


Après 24 ans de carrière couronnée de succès, les quatre « magiciens d’Anoumabo », on peut le dire sans se tromper, ont atteint le sommet du professionnalisme, qui rompt avec le laxisme et l’amateurisme dans le milieu du Zouglou. C’est la preuve avec « Envolée Zougloutique », le nouvel opus du groupe présent dans les bacs depuis ce lundi 21 juin 2021.

C’est un album de 12 titres qui donne une saveur auditive au public Zouglou, mais qui rappelle aussi les souvenirs d’Anoumabo, village  Atchan situé en bordure de la lagune Ebrié, qui a vu les premiers pas du Groupe Magic System.

L’album, il faut le dire, s’est défait de la monotonie habituelle, pour faire un mixage avec d’autres styles musicaux vus ailleurs, toutefois non éloigné du Zouglou, le genre musical pratiqué par les quatre jeunes artistes.

On peut entendre sur certains titres, la voix de Dj Mix Premier, artiste ivoirien du "Coupé décalé". Un featuring qui donne du « Zouglou-décalé ». Le coupé décalé qui est lui-même un dérivé du Zouglou, identité culturelle ivoirienne.

Pour la production de cet album, le groupe a donné de la chance à de jeunes talents locaux tels que  l’arrangeur Bobi Solo.

Dans l’ensemble, « Envolée Zougloutique » traite la thématique de l’immigration clandestine, de l’éducation qui se perçoit dans le titre ‘’Petit Hamza’’, de l’environnement et de l’employabilité de la jeunesse qui est un défi majeur pour la société.

A’salfo et ses acolytes n’ont pas manqué de rendre un hommage aux disparus dans cet album aux couleurs africaines de par son contenu. D’ailleurs, le groupe va sillonner 14 pays du continent africain, pour la « promo » de cet album. Ceci, pour communier avec les nombreux fans qui se trouvent partout en Afrique et au-delà du continent.

Articles connexes