Musique: Kizaba, la valeur sûre de l’afro-house congolaise!

  • Par Yaya konaté
  • 08 Août 2019
  • 150 vues

Il a participé au Festival Afropolitan Nomade 2019 à Abidjan. Sa prestation a été un franc succès. Découvrons ce jeune talent qui fait danser les foules.


Ambassadeur de la musique électronique afro house congolaise, auteur-compositeur-interprète, multi-instrumentiste, Lionel Kizaba, originaire de la République Démocratique du Congo, a commencé à jouer de la batterie à l’âge de 5 ans, d’abord dans les églises de Kinshasa, puis s’est rapidement joint à divers groupes de la région.Il participe à son premier festival d’envergure internationale (Festival Bocomo d’Amsterdam) à l’âge de 12 ans. Pendant son adolescence, il travaille comme batteur pour différents groupes musicaux à Kinshasa.

En 2009 et 2010, il est sélectionné comme batteur et responsable de l’ensemble des musiciens et de la musique pour le concours Vodacom Superstar (semblable à Star Académie au Québec), endossé par Akon, pour aider la jeunesse en RD Congo. En 2009, il rassemble les meilleurs musiciens de Jazz de Kinshasa pour former son groupe : Jazz Mobile. Lionel y tient le rôle de directeur artistique, manager et batteur.

Pendant ce temps, il parfait sa formation musicale avec le professeur François Mantuila, à l’Institut National des arts de Kinshasa. Il participe également à plusieurs ateliers musicaux, conjointement avec l’ambassade des États-Unis à Kinshasa et le centre Culturel Belge à Kinshasa. Après avoir participé à l’enregistrement de l’album Hôtel univers de Jupiter et Okwess, Kizaba s’installe à Montréal en 2011. Dès son arrivée, il travaille avec les artistes Sébastien Lacombe, Manu Militari, Mario St-Amand, Zab Maboungou, Medhi Napti et Afrotronix. Il performe en tant que batteur à l’enregistrement d’albums de ces groupes en 2012.

En 2011, Lionel KIZABA crée AfriKeleKtro, qui s’est vu attribuer, en mars 2015, une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec pour la création d’un spectacle. La formation a lancé un EP éponyme en 2015, a remporté le prix Coup de cœur de diversité artistique Montréal dans le cadre de la vitrine des musiques locales métissées et a performé dans plusieurs festivals au Québec et en Ontario en plus de rayonner dans les divers arrondissements de Montréal et de la rive-Sud. En octobre 2017, il lance son album qui s’intitule Nzela. Ses singles Éllé et Freedom sont propulsés sur les ondes d’Ici Musique Radio-Canada et de la radio satellite.

En 2018, Kizaba s’est fait remarquer aux Francofolies de Montréal, sur les ondes de Radio-Canada ici Première, à la FrancoFête de Toronto, au festival Afrotonik au Pied-du-Courant, au festival des rythmes d'Afrique de Sherbrooke, au Franco Festival Calgary, au festival OUMF de Montréal, à la Maison de la culture Côte-des-neiges, au festival Pop Montréal, au Carnaval des couleurs, au cégep André-Laurendeau, etc...

Sur scène, il manie la voix, la batterie et les percussions en mélangeant de la musique électronique et des sons traditionnels du Congo en créant un monde Afro-Futuriste. Par sa musique électronique afro-house Congolaise fascinante et électrisante, ses paroles en français, en lingala et en kikongo, il offre un spectacle dansant et rassembleur pour le grand public.

Lire aussi: Lionel Kizaba, le père de l'Afro House congolaise.

Découvrez en images ...

Image
Image
Image
Image
Image
Image

Articles connexes