Tourisme : A la rencontre de cinq merveilles du Burkina Faso

  • Par Yaya konaté
  • 19 Mars 2020
  • 714 vues

Il est parfois difficile pour les voyageurs de choisir une destination, ou un lieu particulier, puisque les paysages sont nombreux et variés. À travers cet article, nous avons sélectionné 5 lieux merveilleux que vous pourrez visiter au Faso.


Le Burkina Faso, littéralement « Pays des hommes intègres », anciennement appelé république de Haute-Volta, est un pays d'Afrique de l'Ouest. Ce pays qui abrite un pôle touristique assez important. Il est parfois difficile pour les voyageurs de choisir une destination, ou un lieu particulier, puisque les paysages sont nombreux et variés. À travers cet article, nous avons sélectionné 5 lieux merveilleux que vous pourrez visiter au Faso. Il y en aura pour tous les goûts et toutes les couleurs.

1-Crocodiles sacrés de Sabou : Ces "humains" qui vivent dans l’eau

Les crocodiles sacrés de Sabou. Ils sont plus d’une centaine et vivent dans une mare depuis des siècles au côté nord de Sabou. Pour avoir sauvé la vie de leur ancêtre chasseur, les descendants de la famille Kaboré et tout le village de Sabou avec, vénèrent ces crocodiles. Aujourd’hui ces "autres habitants" de Sabou constituent une véritable attraction touristique. Au bord de la mare, un poulet suffit à les faire sortir de l’eau pour une partie de photos. Il est possible de poser à côté d’un crocodile ou de soulever sa queue sans aucun risque. Ces crocodiles sont bien protégés. Dans la journée les guides accompagnent les visiteurs qui veulent les voir et la nuit des gardiens les suivent de près. Sur les lieux, il existe des infrastructures hôtelières pour accueillir et héberger les visiteurs. Manger, boire, dormir et profiter paisiblement de l’air naturel, c’est possible à la mare aux crocodiles sacrés de Sabou. Sabou et ses crocodiles sacrés vous y attendent !

2-Les ruines de Lorépeni, vestiges d’un riche passé

Vieilles d’au moins mille ans selon des découvertes récentes, ces ruines, situées près des frontières du Togo et du Ghana, ont été inscrites comme patrimoine mondial de l’UNESCO en 2009. Ce sont des hauts murs impressionnants de moellon de latérite, allant jusqu’à six mètres de haut, entourant un grand établissement abandonné et font partie d’un grand ensemble d’une centaine d’enceintes en pierre. Les murs d’enceinte remontent au moins au 11ème siècle de notre ère.

3-Les Dômes de Fabédougou: pour voir Banfora en 3D

Situés à une quinzaine de kilomètres du centre- ville, les dômes de Fabédougou sont de véritables édifices de plusieurs mètres de haut construits par la nature. Le dôme est défini par le dictionnaire comme un sommet semi-sphérique de certains édifices, en forme de coupole. Au sommet de ces dômes s’offre une vue panoramique des champs de canne à sucre et l’abondante végétation présente dans cette partie du Burkina Faso. Pour aller sur les dômes il est nécessaire de porter des paires de chaussures adaptées au terrain, être en tenue de sport de préférence afin de faciliter les mouvements de grimpée des dômes.

4-Musée de Manega, plus qu'un musée un témoignage

Crée par Frédéric Titinga Pacéré, un écrivain, poète et mécène burkinabè, le musée de Manega est situé à Manéga, un village à environ 55 kilomètres au nord-ouest de Ouagadougou. Il est aussi appelé musée de la "bendrologie" qui signifie langage du tam-tam qui fait découvrir un véritable trésor ethnologique réunissant des masques sacrés, fétiches, pierres tombales, instruments de musique, ainsi que des reconstitutions de scènes de la vie sociale. C'est un lieu idéal d’initiation aux rites du Burkina Faso et plus particulièrement Mossi.

5-Les cascades de Karfiguéla : une merveille touristique!

Elles sont situées à environ 12 km au nord-ouest de Banfora et constituent l'un des sites touristiques les plus importants au Burkina Faso. Les fameuses cascades font la fierté de tout Banfora. La grimpée n’est pas simple, mais quiconque accepte cet exercice physique, au bout, se verra séduit par cette eau claire venue de nulle part et qui se jette sur des rochers. La récompense aussi c’est ce bain à l’air libre et après, la possibilité de vous prélasser à l’ombre des arbres.

Selon les habitués de ces cascades, la visite est possible en toute saison mais requiert beaucoup plus de prudence en saison pluvieuse. La période allant de février à avril semble être la plus idéale pour une partie de baignade.

Articles connexes