Côte d’Ivoire: Adrienne GNAGNE, nouvelle patronne des femmes correcteurs.

  • Par Akina De kouassi
  • 15 Juil. 2019
  • 93 vues

L’Assemblée Générale constitutive du Réseau des femmes correcteurs de Côte d’Ivoire (Refcoci), tenue le 20 juin dernier à la maison de la presse sise à Abidjan-Plateau, a porté Adrienne Gnagne Ly au perchoir dudit réseau.


Les femmes correcteurs de presse, d’édition et d’entreprise de Côte d’Ivoire, réunies le jeudi 20 juin dernier en Assemblée Générale constitutive à la maison de la presse, ont élu Adrienne Gnagne Ly présidente. Adrienne Gnagne, sociétaire du groupe  de presse Fraternité Matin s’engage à travers son mandat, à développer dans un premier temps,  les liens entre correcteurs et dans un second temps, les relations entre correcteurs et les autres acteurs du livre, de l’édition et de la presse.

 Les défis qui attendent Adrienne Gnagne et ses paires sont énormes. Après la constitution du réseau, reste la mise en place d’un programme d’agrément de la femme correcteur professionnelle, ainsi que le Grand prix Soilé Cheick Amidou (SCA) de la femme correcteur de Côte d’Ivoire.

« Tout comme il existe des contrôleurs-qualité de produits, nous les correcteurs, nous sommes les contrôleurs de qualité de toute production écrite. Nous invitons donc tous les acteurs du secteur à faire appel aux professionnelles que nous sommes en vue de garantir la qualité de leurs textes », a déclaré Adrienne Gnagne, la toute première présidente du réseau des femmes correcteurs de Côte d’Ivoire.

            

Source : Fraternité Matin.

Articles connexes