Entrepreneuriat des jeunes: plus de 100 millions de francs CFA pour le financement des projets jeunes durant le femua 14

  • Par Ethmane Issa
  • 12 Mai 2022
  • 262 vues

Entreprenariat et employabilité des jeunes, telle est la thématique qui couvre la 14e édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo. Ce jeudi 12 mai, la traditionnelle rencontre avec les jeunes a été renouvelée à l’INJS.


Au menu, un panel d’échanges avec plus de cent jeunes. Des orientations, des parcours et des expériences professionnelles, un mélange de cocktail qui a marqué cette tribune jeune. Participants et panelistes, après des heures d’échanges, étaient tous unanimes qu’il faut prendre le destin en main afin de créer des emplois pour réduire considérablement le chômage.

Mohamed Fofana, l’un des animateurs de ce panel, a mis un accent particulier sur le volet formation. Mise au centre de ce FEMUA 14, il ajoute que << la question de l’entreprenariat et l’employabilité est au cœur du développement en Afrique.>> Pour lui, se pencher sur cette problématique, c’est aider ces jeunes à sortir des carcans du chômage et de l’immigration clandestine.

Déjà, certains de ces jeunes, vite, l’avaient compris. C’est le cas de Souleymane Ouédraogo. A 14 ans, ce jeune homme avait déjà tracé les sillons de son avenir. Il a tenu à partager son expérience avec les participants : << À 14 ans, j’ai créé une marque de vêtements appelé, Soul accessoires et divers. Ça été ma première expérience. J’ai assisté à toutes les rencontres du CARREFOUR JEUNESSE. Pour moi, le cadre est très fructueux pour nous jeunes. La principale chose est de se former. Il y a tout dans notre société pour bien entreprendre. C’est à nous d’en tirer profit. Et je pense qu’il ne faut pas toujours se faire employer. Il faut aussi employer. Et cela passe nécessairement par la formation.>> C’est sur notre que le jeune entrepreneur de 15 ans a invité toute la jeunesse à mettre les pieds à l’étrier.

Pour rappel, tous les jeunes peuvent avoir des financements à la faveur de ce FEMUA14 . Pour ce faire, il faut présenter le contenu de son projet durant ces rencontres de CARREFOUR JEUNESSE pour bénéficier de ses avantages. Lors de la cérémonie d’ouverture, le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré a tenu à accompagner les organisateurs avec une somme de 50 millions de francs CFA, en plus de leur 50 millions qui a été prévus. Soit, 100 millions de francs réservés aux jeunes pour faire face au défi du chômage.

 

 

Articles connexes