Littérature : L'HERITAGE CAMARA NANGALA.

  • Par Balla Tomakoté
  • 16 Nov. 2023
  • 560 vues

Auteur prolifique avec 35 ouvrages publiés, le diseur de vérité Camara Nangala s'est retiré de notre univers le dimanche 12 novembre 2023 en pays Tagbana. Fier de nous avoir montré la voie.


        Né le 10 novembre 1955 à Katiola, capitale de la Région du Hambol en Côte d’Ivoire, Camara Nangala s'est éteint un 12 novembre. Coïncidence ? C'est à méditer.

    Après avoir effectué des études de en France, il enseigne les mathématiques et les sciences physiques dans plusieurs établissements secondaires de Côte d’Ivoire. Cependant, il sera l'un des écrivains les plus prolifiques de notre pays. La preuve que l'on peut être scientifique et savoir manier à la perfection les lettres. En fait, Camara Nangala concevait les deux domaines comme complémentaires : la science doit proposer sa rigueur à la littérature et celle-ci doit "humaniser les sciences".

         Mais le trait le plus notable de cet écrivain restera sa dimension de démiurge : c'est qu'il était éclairé et sentait de loin les situations ou événements de sa société avant même leur survenance. L'affaire "Probo Koala" par exemple était prévisible à travers son récit  "Vacances mouvementées".  De même, l'influence des réseaux sociaux est à l'origine de l'élection d'une femme à la présidence dans "Procès dans les entrailles de la terre", son tout dernier écrit publié en  2022. Prémonitoire,  peut-être !

Ouvrages essentiels écrits par Camara Nangala : 

- Le cahier noir, 1998

- La poupée,  1998

- Le printemps de la liberté, 1999

- La fille au grand cœur, 2000

- Le messager, 2000

- La ronde des hyènes, 2000

- Histoire de fous, 2003

- La dernière chance, 2003

         Avec Camara Nangala, l'écriture devient un moyen de dire sa part de vérité, d'éclairer ses semblables et d'entrer dans l'histoire de la manière la plus originale qui soit. Le natif de Katiola, chrétien baptisé très jeune, est allé il y a cinq jours à

Articles connexes