USA : QUELLES SONT CES STATUES IVOIRIENNES QUI FONT ENFANTER PLUSIEURS AMERICAINES ?

  • Par Akina De Kouassi
  • 30 Sept. 2021
  • 774 vues

Incroyable mais vrai, tellement les témoignages sont légions. Un couple de statues d’origine de la Côte d’Ivoire fait enfanter des américaines, même celles déclarées stériles.


L’Afrique est un nid de mystères qu’on ne finira pas d’explorer. C’est le cas de ces deux statues d’origine ivoirienne qui font la joie dans des couples aux Etats Unis d’Amérique.

En effet, en 1994, un certain Edward Meyer, présenté comme le conservateur d’un musée d’Orlando au sud des USA, fit l’acquisition de deux statues venant d’Afrique, notamment de la Côte d’Ivoire. L’une de ces statues se présente sous la forme d’un homme tenant une mangue et une épée, et l’autre, une femme portant un bébé.

Ce couple de statues serait le symbole de la fertilité. Selon la légende ancestrale, si une femme touche ces statues, elle tomberait enceinte. Au début, ces statues étaient placées dans les bureaux du personnel du musée, lorsqu’en 13 mois, 13 collaboratrices du musée seraient tombées enceintes, comme indiqué dans une émission sur une chaîne de télévision française, émission intitulée « 30 histoires incroyable de TFI ».

« A l’époque, je prenais des contraceptifs, mais ce fut une grosse surprise pour moi d’être tombée enceinte », raconte Kimberly Martins, membre du personnel du musée.

Les autres collaboratrices deviendront elles aussi mères, sans forcément le vouloir. L’histoire commence à se rependre. Le célèbre quotidien Wall Street Journal publie l’histoire dans ses éditions. De nombreuses femmes ayant du mal à enfanter, décident de s’en remettre au pouvoir mystérieux de ces statues ivoiriennes.

« A l’époque j’avais tout essayé pour tomber enceinte, toute sorte de moyens mais rien n’avait marché. En 2009, ma mère ayant eu écho de l’affaire des statues m’en a parlé. Je me suis alors dit que je n’avais rien à perdre. Je suis donc allée, pour toucher les statues. Je suis restée en contact avec elles pendant 20 minutes », raconte, Rachel Taylor. Pour elle, il n’existe aucune autre possibilité, les statues sont à l’origine de sa maternité qui surviendra quelque temps après.

Avec la popularité des statues, le conservateur du musée, M. Meyer décide de les exposer au grand public. Les statues ont également fait le tour du continent et ce sont environ 3000 femmes qui auraient connu la maternité après les avoir touchées.

Il n’existe aucune preuve scientifique pouvant expliquer ce phénomène, mais pour beaucoup, ces statues ivoiriennes sont la cause de nombreuses maternités.

Source : https://www.afrikmag.com 

Articles connexes