Cameroun: à la découverte des merveilles touristiques du pays des lions indomptables.

  • Par Yaya konaté
  • 14 Sept. 2020
  • 151 vues

Situé en Afrique Centrale, le Cameroun n’est peut-être pas la destination touristique la plus prisée, mais dispose pourtant d’un intéressant potentiel. Nous vous proposons une sélection de sites touristiques à visiter, s’il vous arrive de visiter ce


Les Dinosaures de Managna

Le village de Managna se trouve sur la route allant de Tcholliré à Madingring, 7 km après le carrefour de Tam et 8 km avant l’entrée du Parc National de Boubandjida. Son site paléontologique de Managna, situé à 4 km au Sud du village, a été découvert au début des années 80. C'est dans le bassin de Koum qui s'étend le long du Mayo Rey, depuis Tcholliré jusqu'à Mayo Djarendi, sur 80 x 16km, soit environ 1200km2 qu'ont été découverts les premiers fossiles de vertébrés de la région. Des fragments de mandibules de spinosaure, et de nombreuses traces de dinosaures ont été mis à jour notamment à proximité du village de Managna où l’on peut observer l’une des plus grandes dalles à empreintes connues au monde à ce jour (400 x 50m, plus de 100 traces et une quarantaine de pistes répertoriées). Pour le visiter s’adresser à la chefferie du village, sur la placette située à droite de la piste en venant de Tcholliré, juste avant le panneau «MANAGNA».

Le monument de la réunification

C’est une œuvre composite qui symbolise toute l’histoire de la formation du Cameroun, en particulier la réunification du Southern Cameroon et du Cameroun oriental en 1961, puis l’unification des républiques fédérées du Cameroun dans la république unie du Cameroun en 1972. Il représente au premier plan un vieillard avec 5 enfants dans ses bras, brandissant le flambeau national, symbole de la Liberté. Sur le plan symbolique, le fait que le flambeau soit porté par le vieillard et non par les enfants signifie qu’il faut éclairer le chemin de la tradition vers la modernité, transmettre la sagesse de la tradition ancestrale aux nouvelles générations. Le monument principal représente 2 serpents s’enroulant autour d’un pilier avec les têtes qui fusionnent au sommet. Cela symbolise la réunification des Cameroun francophone et anglophone. Il est situé à proximité de l’ambassade de France et du ministère de la défense camerounaise sur le plateau Atémengué.

Le Parc national de Waza

Le parc de Waza a initialement été créé en 1934 avant de devenir officiellement un parc national à la fin des années soixante. Grand de 170.000 ha, c'est la plus célèbre réserve animalière du Cameroun. Il abrite un grand nombre d’espèces : éléphants, lions, girafes, cobs de buffon, gazelles, hyppotames... et de nombreux oiseaux : autruches, pélicans, hérons, marabouts... Situé dans la partie septentrionale du pays, c'est une réserve de biosphère classée par l'UNESCO. Visitez le parc très tôt le matin et en fin de journée, en dehors des grosses chaleurs de midi où même les animaux restent abrités. Le parc est accessible quasiment toute l’année ; la meilleure période est cependant la saison sèche (janvier à mai). Plus la saison sèche avance, plus les animaux se concentrent autour des points d'eau non asséchés.

Les chutes de la Lobé (Kribi)

La Lobé est un fleuve côtier qui prend sa source dans le massif du Ntem au centre du parc national de Campo Ma’an. Les Chutes de la Lobé se trouvent à environ 8 kilomètres au sud de Kribi en direction de Campo. Elles ont la particularité de se jeter directement dans la mer. C’est un phénomène unique au monde que de voir une ligne des cascades qui s’étend sur près de 100 m de large se jeter

directement dans l’Océan. Visible depuis la plage, la visite en pirogue, sous l’emprise des embruns, vous procurera cependant des sensations plus fortes. Sur le site, des marchands ambulants vous proposeront de l’artisanat régional à base de coquillages, des tableaux, des sculptures ou la dégustation d’une noix de coco.

Le Mont Cameroun

Le Mont Cameroun (4 070 m) au sud-ouest, plus haut sommet du Cameroun et de l'Afrique de l'ouest. C’est le plus haut volcan de la chaîne formée le long de la zone de fracture géologique régionale appelée ligne du Cameroun. C'est le point culminant d'Afrique de l'Ouest avec ses 4 095 mètres d'altitude. Il est encore en activité et il est classé parmi les volcans effusifs. Il a eu une éruption en avril 1999, qui a donné lieu à une coulée de lave. La pluviométrie sur ses flancs est parmi les plus élevées d'Afrique (9906 mm/an en moyenne à Debundscha, sur la côte).

Les paysages lunaires de Rhumsiki

Rhumsiki est un village pittoresque. Il est niché au coeur des Kapsikis, un haut plateau où se dressent à perte de vue, parfois à plus de 1 000 m au-dessus du sol, d'immenses pics de lave provenant de cheminées de volcans. La plus célèbre de ces aiguilles rocheuses est l'aiguille de Mchirgué (1 224 m), appelée aussi pic de Rhumsiki, que l'on peut admirer de l'entrée du village en venant de Mokolo. Ce paysage lunaire unique fait de ce village l'un des hauts lieux du tourisme camerounais et une étape obligée de tous les circuits dans l'Extrême-Nord. C'est une des grandes curiosités touristiques du Cameroun. En fin de journée, au moment où le soleil se couche, les pitons rocheux et la savane environnante prennent des couleurs ocre et rougeoyantes, rendant le paysage encore plus fascinant.

Articles connexes