EBONY 2020 : AKA AKISSI MARCELLE, SUPER EBONY 2020

  • Par Akina De Kouassi
  • 25 Janv. 2021
  • 284 vues

Sociétaire du quotidien « L’inter », AKA Akissi Marcelle a été sacrée super Ebony 2020 à l’occasion de la 22e nuit de la communication à Yamoussoukro, ce samedi 23 janvier 2021.


Initiée par l’Union des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), la 22é édition de la nuit de la communication s’est tenue le week-end du 22 au 23 janvier 2021 à Yamoussoukro, la capitale politique de Côte d’Ivoire, en présence d’éminentes personnalités politiques et des médias. 

Au cours de la soirée de ce samedi 23 janvier, la consœur AKA Akissi Marcelle du quotidien L’INTER a été sacrée meilleure journaliste de l’année 2021. Mais avant, la super Ebony a reçu le prix Jean Pierre Ayé de la meilleure interview, ainsi que le prix du meilleur journaliste presse écrite.

La 22ème nuit des Ebony placée sous le thème : « Quel journalisme pour une Côte d’Ivoire rassemblée ?» a été un moment de communion entre les hommes de médias et les populations du Bélier. Ainsi, le village Ebony depuis son ouverture ne désemplissait pas de monde. Avant la nuit de gala, cette même population était aux cotés des hommes de médias lors du cross et du panel qui ont meublé le programme.

Une soirée riche en couleurs…  

La soirée des Ebony a couronné 20 journalistes sur les 25 postulants. Elle a été aussi émaillée de discours de nature à rappeler le rôle éminemment important que jouent les hommes des médias. La présidente du Conseil National des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire, (Cndhci), Namizata Sangaré, s’est saisie de cette tribune pour, au nom des partenaires, encourager l’Unjci à toujours essaimer dans la corporation « l’idée d’une presse riche, une presse plurielle, une presse responsable, une presse qui rassemble et unit au-delà des différences bien sûr, tout en portant la plume dans la plaie comme le dit et le demande le journaliste écrivain français Albert Londres ».

Quant à Jean-Claude Coulibaly, président de l’Unjci, il a tenu un plaidoyer auprès du ministre de la communication, Sidi Tiémoko Touré, représentant le Premier ministre Hamed Bakayoko à cette soirée. « En tant qu’ancien promoteur de média, vous mesurez à sa juste hauteur les difficultés que traverse ce secteur. La presse fait face à une situation économique désastreuse, la crise sanitaire de la Covid-19 est venue en rajouter à cette situation morose. Il s’impose donc pour la presse ivoirienne un véritable plan Marshall. Cela passe nécessairement par une subvention directe de l’Etat comme cela se fait ailleurs avec succès. C’est pourquoi, au niveau de l’Unjci, nous plaidons pour une subvention étatique à hauteur de 0.01% du Budget qui équivaut à 8 milliards de FCFA par an…»

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, l’invité spécial de cette nuit des Ebony, a quant à lui  invité les journalistes « à travailler ensemble pour promouvoir une Côte d’Ivoire plus fraternelle, plus démocratique et plus solidaire ».

La liste des lauréats de l’édition 2020 des Ebony

SUPER PRIX EBONY 2020 : AKA Akissi Marcelle L’INTER

EBONY RADIO : LY GOUA Aimé Ludovic Radio-Yopougon

EBONY TELE : Cheick KONE RTI 1

EBONY PRESSE NUMERIQUE : TENIN BE Ousmane VOIEDEFEMME

PRIX SECTORIEL PRIX SPECIAL Jérôme Diégou BALLY de la meilleure production en enquête UNJCI/HACA : BONI Ado Germaine FRAT-MAT

PRIX SECTORIEL PRIX SPECIAL Jean-pierre AYE de la meilleure production en interview UNJCI/Fraternité-matin : AKA Akissi Marcelle L’INTER

PRIX SECTORIEL PRIX SPECIAL Joseph DIOMANDE de la meilleure production en reportage : AMI CISSOKO RTI 1

PRIX SECTORIEL PRIX du budget et du portefeuille de l’Etat meilleur Journaliste en économie : BAMBA Mafoumgbé Le Temps

PRIX SECTORIEL PRIX ZADI ZAROU de la meilleure production culturelle UNJCI/ Ministère de la culture et de la francophonie : Adama BAKAYOKO RADIO-CI

PRIX SECTORIEL Prix spécial de la meilleure production sur la lutte contre le travail des enfants : GABO KOBE Germain FRAT-MAT

PRIX SECTORIEL Prix de la meilleure production en agro-industrie UNJCI/SIFCA : EMILINE péhé AMANGOUA FRAT-MAT.INFO

PRIX SECTORIEL Prix du meilleur présentateur du Journal Télévisé UNJCI / CANAL+ : Ali DIARRASSOUBA NCI

PRIX SECTORIEL Prix spécial du meilleur journaliste d’Agence de presse UNJCI / Ministre KONE Bruno : N’GBESSO ASSOUMOU Marcel AIP

PRIX SECTORIEL Prix spécial pour la promotion des droits de l’homme UNJCI / BPDHH/ CNDHCI : KOUADIO N’Guessan Armel Radio-CI

PRIX SECTORIEL Prix spécial de la meilleure production sportive UNJCI / Ministère des sports : GORA Mahi Thomas Le sport

Prix spécial de la meilleure production sur la lutte contre l’immigration clandestine UNJCI / Ministère de l’intégration Africaine et des ivoiriens de l’extérieur : N’ZI Kouakou Ernest Radio Chandellier

PRIX SECTORIEL Prix spécial de la meilleure production pour la promotion des transports UNJCI / Bolloré : BAMBA Mafoumgbé Le Temps

Prix spécial SODEFOR pour la lutte contre la déforestation UNJCI/SODEFOR : GABO KOBE Germain FRAT-MAT

PRIX SECTORIEL Prix spécial CIE pour la lutte contre la fraude sur l’électricité UNJCI/CIE : N’GUESSAN Aya Esther AIP

PRIX SECTORIEL Prix spécial Amadou GON COULIBALY de la meilleure entreprise de presse en bonne gouvernance : Groupe Olympe

Articles connexes