MASA 2024/clôture: des artistes primés lors de la cérémonie de clôture

  • Par Ethmane Issa
  • 21 Avr. 2024
  • 752 vues

Les lampions du plus grand marché des arts du spectacle africain d'Abidjan( Masa) se sont éteints, ce samedi 20 avril au palais de la culture de Treichville . Trois artistes se sont vus auréoler lors de cette cérémonie.


C'est une première du genre depuis la création de cet événement culturel. Le prix Henriette Dagri DIABATÉ est désormais inscrit dans les anales du Marché des Arts du Spectacle africain d'Abidjan. Ce trophée a une valeur symbolique d'autant plus qu'il rend hommage à une figure de la culture ivoirienne, le professeur Henriete Dagri DIABAGATÉ. Ce prix célèbre surtout l'excellence, faisant honneur à celle qui a vu naître ce projet. Pour la première fois, il a été décerné à Lerie Sankofa, percussionniste, danseuse, chanteuse. Des arts qu'elle maîtrise avec tant d'aisance. Elle offert de grosse performance sur les scènes de cette 13 ème édition du MASA. C'est sans doute ces qualités qui lui ont valu cette distinction spéciale. Pique de rappel, Lerie a décroché la médaille de bronze aux Jeux de la francophonie 2023 à Kinshasa dans catégorie chanson. Quand on sort d’ un concert de Sankofa, on se prend à songer que certains bronzes mériteraient parfois d’être changés en or.

Au titre des prix CEDEAO, ce sont deux récompenses. Le prix du meilleur slameur, raflé par NIN'WLOU, qui côtoie depuis bien d'années les scènes du MASA. En 2021, il sort son tout premier ouvrage avec lequel, il remporte le prix Bernard Binlin Dadié du jeune écrivain au Sila (Salon international du livre d'Abidjan), en 2022. Le même livre qui lui fait gratifier cette autre distinction au MASA. Il est depuis 2015, président de l'Ecole des Poètes de Côte d'ivoire. Le prix du meilleur humoriste est revenu à Bappa OUMAR. Cet artiste comédien Guinéen se démarque aussi bien par son talent mais aussi surtout, sa constance sur les scènes et la profondeur de ses textes avec autant de valeurs.

 

 

Articles connexes