CIV : S.KELLY DU BERCEAU A LA TOMBE, UN ARTISTE TRES CONTROVERSE

  • Par Akina De Kouassi
  • 26 Août 2021
  • 744 vues

Taregue Eric Parfait Francis dit S. Kelly pour le public, artiste chanteur, danseur et chorégraphe, est décédé ce mercredi 25 Août 2021 à 6 heures du matin, des suites d’une infection pulmonaire dans une clinique à Bouaké.


« Le Showbiz ivoirien est encore frappé par un deuil », apprend-t-on ce mercredi 25 août 2021 sur les réseaux sociaux. Alors qu’on s’y attendait le moins, cette annonce est suivie par les photos de S.Kelly, le fils de l’ex journaliste, Joseph Taregue.

Les premiers pas de l’artiste

Frère cadet de l’artiste Eddie, c’est lui qui l’a introduit dans le milieu du showbiz. Car à l’origine, S.Kelly dansait pour son frère aîné Eddie avant de se faire un chemin musical à lui. Très talentueux, il sortit plusieurs tubes dont le célèbre « Konami » qui le propulsa au-devant de la scène, avant de s’envoler pour l’Allemagne rejoindre son épouse, Monika Gintersdorfer, l’ex directrice du centre culturel allemand à Abidjan.

S. Kelly, un artiste très atypique

Revenu au pays, c’est un S. Kelly tout transformé que découvrent ses fans. Celui qui se faisait appeler le fils d’Abla Pokou s’était abonné aux sorties fracassantes sur Facebook pour dire toute sorte de choses, au point où l’on le traitait de fou. Mais, en peu de temps, l’artiste a su user de tous les stratagèmes pour gagner l’estime d’un très grand public.

Tout commence par un clash avec son frère aîné Eddie qui le traitait d’être incirconcis. Pour laver ce qu’il qualifiait « d’affront », S. Kelly avait relevé le défi de montrer en vidéo son sexe. Ce défi relevé, « l’oiseau rare » comme il se faisait aussi appeler, est apparu comme un homme de vérité puisqu’il avait réussi à tenir sa promesse de contredire Eddie à travers une vidéo. Depuis lors, ses faits et gestes constamment relayés sur son compte Facebook sont suivis de très près.

Une popularité incompréhensible

Ensuite, il se bâtit un concept dont lui seul savait l’origine. On voyait S. Kelly avec des chapelets, des statuts de Marie, une machette à la main et se saupoudrer le visage. En si peu de temps, S Kelly s’est bâti une grande côte de popularité, surtout qu’il était constamment invité sur des chaînes de radio et de télévision pour des émissions au cours desquelles il ne manquait pas de s'en prendre aux animateurs par des violences verbales et même physiques.

S. Kelly est décédé le matin de ce mercredi 25 août 2021 à Bouaké dans une clinique, des suites d'une courte maladie, nous dit-on. Certaines sources proches de la famille disent qu'il souffrait d'une infection pulmonaire aiguë.

Paix à son âme.

Articles connexes